Plongée au pied des Deux Frères avec Hippocampe

Je ne sais pas vous, mais moi, j’ai toujours été fascinée par les Deux Frères. Vous connaissez ? Mais si, ces deux rochers au large de la Seyne, qui façonnent le paysage de la pointe du Cap Sicié à la Rade de Toulon !

Les rochers des Deux Frères
Les rochers Deux Frères © R. Palomba

Ces deux géants ont intrigués plus d’un curieux. Je ne sais pas si c’est à cause de leur légende mais il se dégage de ces rochers une sorte de mystère, d’inconnu et je ne déroge pas à la règle, je voulais m’en approcher !

L’occasion s’est présentée avec notre prestataire Hippocampe, école de plongée située sur la plage de Fabrégas.

Le centre de plongée

Après un petit tour sur la plage et un déjeuner au Cabanon, j’ai filé à la rencontre de Géraldine et Jonathan pour mon premier baptême de plongée !

Mise en place de la tenue, on commence l’échauffement : enfiler la combi néoprène, c’est sport !

Vient ensuite la traversée en bateau jusqu’aux Deux Frères. Rien à dire sinon que c’est superbe : Je ne me lasserai jamais de cette vue… Les plages de Fabrégas et du Jonquet, le Cap Sicié et sa batterie en bout. Pour avoir parcouru le massif sous tous ses angles, j’étais heureuse de pouvoir ne serait-ce que changer de point de vue.

« Aaah que c’est beauuu ! »

 

Nous voilà au pied des Deux Frères

Ce jour-là, j’ai eu beaucoup de chance : une équipe partait en même temps que nous en découverte des fonds marins à proximité des Deux Frères. Comme je pratiquais déjà le snorkeling, j’ai donc fait avec Jonathan la présentation de l’équipement, masque, bouteille, gilet, détendeur…

Et hop ! Dans l’eau ! Mais attention, en palme, masque et tuba uniquement ! Mon petit tour en solo m’a vraiment plu mais j’étais quand même un peu frustrée … Le néoprène, ça flotte et quand on voit de jolies choses, on ne peut pas dépasser cette flottabilité pour plonger plus profondément le temps d’observer. On reste comme bloquée à la surface par la combi…

Une fois ma balade achevée, le groupe de plongeurs est revenu et je suis remontée dans le bateau pour mettre une ceinture de plomb. Jonathan a fini de m’équiper dans l’eau pour le gilet et la bouteille.

C’est là que l’aventure a commencé : j’avais confié à Jonathan que j’avais le vertige et que parfois je ressentais cette sensation dans l’eau. Je craignais de perdre mes moyens une fois en plongée.
En définitive, pas du tout ! Passé la première appréhension de l’équipement qui est tout de même imposant, c’est que du bonheur. La progression au pied des Deux Frères s’est faite sans stress car la pente est toute douce. De toute manière, on ne se rend pas compte que l’on descend tant on est captivé par la beauté des fonds !

Émerveillement garanti

Jonathan est un guide formidable : il me conduisait dans les profondeurs et me montrait la végétation et les espèces que l’on croisait : des oursins énormes, des algues de toutes les couleurs, des anémones qui ressemblaient tantôt à des fleurs, tantôt à des mini feux d’artifices, des poissons rouges vifs (j’ai appris plus tard qu’il s’agissait d’apogons), des girelles, des gobis, des sars et surtout des poulpes ! Ils étaient parés de leurs plus beaux camouflages et les couleurs étaient sublimes. Une fois de retour sur le bateau, Jonathan m’a expliqué que nous étions en pleine saison de reproduction et que c’est pour cette raison qu’il y en avait autant.

Girelle
Girelle © C & M Vasselin
Oursin et posidonies Girelle © C & M Vasselin
Oursin et posidonies Girelle © C & M Vasselin
Poulpe © C & M Vasselin
Poulpe © C & M Vasselin

J’ai adoré ce moment merveilleux et la lumière sous l’eau était parfaite. Je n’ai pas vu le temps passer !

Avec toutes ces découvertes, j’en avais oublié l’objet de mon expédition : résoudre l’énigme des Deux Frères ! Jonathan et Géraldine ont beaucoup rit quand je leur en ai parlé : les fonds là-bas oscillent entre 2m et 37m de profondeur. Pour un baptême de plongée, il ne m’était pas possible de descendre au-delà de 5m. Alors pour le secret des Deux Frères, je devrais revenir … ou passer mon niveau 1 !

Baptême de plongée « in da pocket » (dans la poche)

Une chose est sûre, la sérénité que l’on ressent dans l’eau et les couleurs que l’on découvre comme si on n’avait en fait jamais vraiment regardé avec attention ; m’invitent à réfléchir sur ce qui se passe sous nos yeux et ce qui vit à nos pieds. Et si c’était finalement ça, le secret des Deux Frères ?

N’hésitez pas à consulter la page du Centre de Plongée Hippocampe sur notre site ! 

L’hippocampe 
Plage de Fabrégas
83500 La Seyne sur Mer
06 09 05 48 91 / 04 94 06 17 59
hippo@hippocamp.com
Site web
Facebook

 

Amandine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *