Matinée de rêve entre îles et criques

Ce lundi matin nous, avons rendez-vous avec Orion et Antoine, heureux propriétaires du catamaran « Le Twankil » (prononcez façon Guadeloupéenne !), basé au port du Brusc à Six Fours.
Leur activité ayant débuté depuis cette année, ils nous ont proposé de la découvrir de la meilleure manière qui soit, en vivant l’expérience. On ne vous cache pas que même si on ne le fait pas souvent, on préfère être à l’extérieur qu’au bureau !

Départ la la base nautique du Brusc
La lagune est calme.

Les conditions sont au top. Soleil, chaleur et peu de vent. Nous avons choisi de faire cette balade le matin car nous aimons profiter de la douce luminosité et c’est plus calme, surtout l’été.

Dépaysement assuré

Nos hôtes nous accueillent dès 9h. Les présentations sont faites, les affaires rangées, puis quelques consignes avant le départ. Comme il n’y a pas assez de vent, nous n’irons pas très loin ce matin. D’ailleurs, seulement quelques minutes après le départ nous faisons déjà une première halte. A seulement quelques battements d’ailes de mouettes, nous sommes avons déjà l’impression d’être parties à l’autre bout du monde : voilà la crique du Canoubié aux Embiez, calée entre les pins. La mer est magnifique. Des reflets verts comme dans un lagon. L’eau est chaude, surement autour de 25°C. Antoine et Orion nous proposent d’aller faire un tour en paddle. Avec plaisir ! Sandie, déjà initiée, part la première. Ensuite vient le tour d’Alisson, qui est débutante, mais arrive aussi à prendre facilement en main le paddle. D’abord à genoux, puis elle se redresse, comme une grande, et avec le sourire !! Moi pendant ce temps, je grimpe sur les rochers pour faire des photos. J’adore, on dirait des cartes postales !

Pause dans la crique du Canoubié
Pemière en paddle pour Allison. La classe !

A la découverte de l’île du Grand Rouveau

Nous voilà repartis direction du Grand Rouveau. Cette île est méconnue du grand public.  Pourtant nous la voyons tous les jours dans la baie de Six Fours, et son phare illumine nos soirées. Elle est bien préservée par le Conservatoire du littoral, et seuls les plaisanciers peuvent y accoster. On nous propose de tenir  la barre du bateau chacune notre tour. Nous osons à peine accepter ce « job », de peur de mal faire. Finalement, on y prend goût. Nous amarrons le bateau au quai de l’île et montons par les sentiers jusqu’au phare, pendant qu’Antoine et Orion nous content avec passion les histoires et anecdotes qu’ont pu vivre sur l’île les habitants qui s’y sont succédés. Au sommet de l’île, on a une vue en 360° sur toutes les côtes aux alentours. Les calanques de Cassis, La Ciotat, Bandol, Sanary, Six Fours, évidemment, l’archipel des Embiez, et enfin le Cap Sicié. Waou ! Pendant qu’on profite de la vue, plein de petites hirondelles volètent autour de nous. Là je crois que c’est bon, nous sommes reconnectées avec la nature !

L’île du Grand Rouveau en approche
Quai du Grand Rouveau
Phare du Grand Rouveau

Pause baignade et snorkeling

Nouveau départ du catamaran vers le rocher des Magnons souvent fréquentés par les différents clubs de plongée qui viennent faire découvrir aux débutants les jolis fonds sous-marins. C’est le moment de plonger du bateau pour aller se rafraichir. J’hésite : je fais une bombe ou un plongeon ? Ce sera un plongeon, c’est un peu plus classe tout de même ! Il y a des masques et tuba à disposition sur le bateau. J’en enfile un et je vais observer les fonds. J’adore regarder les poissons dans les rochers. Il y a des sars, des girelles, des rouquiers, des saupes, toujours en bande, et quelques castagnoles, qui nagent entre deux eaux. On pourrait se croire dans un aquarium. A la fin de notre pause, Orion nous propose gentiment d’aller faire quelques images avec la Go Pro depuis le haut du mat. Il grimpe agilement jusqu’en haut comme s’il escaladait un cocotier. Il est prêt pour Koh Lanta au moins !

Banc de petites saupes
Vue d’en haut !

Initiation à la navigation

C’est le moment de lever l’ancre car la matinée est déjà bien avancée. Le vent s’est un peu levé, nous allons donc pouvoir goûter aux joies de la navigation à la voile. On nous propose de participer, si on le souhaite aux manœuvres pour hisser les voiles. Sandie et moi préférons profiter du soleil sur le pont avant, pendant qu’Allison s’est remise à la barre. Pour moi qui connais mieux les bateaux à moteurs, je découvre le silence des bateaux à la voile. C’est la zen attitude ! Quel plaisir ! Orion hisse le spi et le catamaran glisse vers le port du Brusc. Notre voyage touche malheureusement déjà à sa fin.

Allison à la barre
Recharger ses batteries

Nous avons vécu une belle expérience, avec des capitaines adorables et supers souriants. C’est comme si on était parties ailleurs pour quelques heures. Et dire que nous avons de si beaux paysages chez nous et que nous en profitons rarement ! Merci  pour cette matinée.

Notre expérience en vidéo

Tout savoir sur Croisière des Iles

Coordonnées : 

Port du Brusc
83140 Six-Fours-les-Plages
Port : 06 66 36 98 71

  • Croisières des Îles propose des sorties à la demi-journée, journée, et des sorties coucher de soleil.
  • Ils proposent des sorties autour de l’archipel des Embiez, Sanary, la presqu’île de Giens, Porquerolles.
  • Le catamaran accueille jusqu’à 8 personnes, parfait pour une grande virée entre potes ou une grande famille !
  • L’équipage met à votre disposition des paddles pour jouer le sportif, des masques et tubas pour admirer les fonds sous-marins, ainsi que des gros matelas pour se prélasser au soleil !
  • Le catamaran peut-être privatisé.

Voir la page de Croisères des îles sur le site de l’office du tourisme, sur Facebook, ou directement sur leur site web.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *