Bref j’ai vu des dauphins !

Michael, le patron de Sea Adventure nous a appelées vendredi soir pour nous prévenir qu’il pouvait nous emmener faire une sortie « observation des cétacés » avec lui.
Du coup, ce samedi 8 juillet, me voilà repartie en vadrouille dans le cadre de notre mise en valeur des activités nautiques du territoire. Sandie ne peut pas m’accompagner cette fois, et comme c’est le week-end je serai accompagnée de mes enfants (enfin, mes deux filles, et la copine que je garde pour la nuit !). Du coup, pour moi c’est un peu le branlebas de combat niveau organisation : il faut préparer les affaires pour le départ matinal (8h45, pas si matinal que ça en fait !) : casquette, lunettes de soleil, crème, bouteille d’eau, pull, et surtout matériel photo et vidéo.

Un capitaine très professionnel et un bateau grand confort

Nous arrivons donc avec quelques minutes d’avance sur le quai St Pierre au Brusc à Six Fours les Plages. La lumière est douce et c’est assez calme. A côté des pointus des pécheurs du Brusc, le bateau de Sea Adventure est visible de loin. C’est un semi rigide assez long orange foncé bien flashy ! Michael est déjà là, il a préparé notre sortie en mer.

Petit à petit les petits les autres passagers arrivent, et nous nous grimpons à bord. Il y a des rangées de 2 sièges au milieu du bateau, et environ 12 places au total. Cette petite capacité permet d’avoir un peu plus d’intimité et de se sentir un peu privilégié. Les filles et moi nous installons tout devant. Nous écoutons sagement les consignes de sécurité distillées par Michael, en français, et en anglais, car nous embarquons avec des clients étrangers. Ensuite Michael nous explique les différentes espèces que nous sommes susceptibles de croiser.

         

C’est le départ, cap vers la grande bleue. Nous dépassons les Embiez, le Rouveau, les rochers des Magnons et le Cap Sicié pour rapidement se retrouver vers le grand large. Le bateau avance vite, la mer est calme. Il y a juste le bruit de la mer contre la coque. Il fait frais. Nous mettons assez vite nos pulls, malgré le soleil.

A la recherche des baleines et dauphins

Nous ouvrons grand nos yeux pour essayer de repérer un signe. C’est à ce moment que Michael et une autre personne repèrent un souffle de baleine droit devant nous. Moi je n’ai pas eu le temps de le voir. Malheureusement un bateau faisant cap droit dans sa direction, la baleine a plongé, et malgré notre attente remplie d’espoir dans les parages, n’est plus réapparue… C’est la déception pour tout le groupe. On sait qu’il y en a peu… Michael nous rappelle qu’en whale watching, il ne faut jamais désespérer, et il repart à pleine puissance pour aller encore plus loin. Nous voyons à peine la côte dissimulée par la brume. L’heure avance et je m’inquiète un peu. C’est presque l’heure de rentrer et nous n’avons toujours rien vu.

Michael sillonne la zone en revenant un peu sur ses pas, enfin, sur sa vague, et tout d’un coup, alors que j’étais dans mes pensées, les enfants s’écrient « il y a des dauphins ! Il y a des dauphins ». En effet, ils étaient là, à quelques mètres du bateau. J’en vois un, puis deux puis… 10. Michael nous dit qu’il y en a en réalité environ 3 fois plus sous l’eau que ceux que nous voyons.

Caméra d’un côté, appareil photo de l’autre, j’essaie de capturer ce moment. Les dauphins passent et repassent à côté du bateau. Ils plongent. Un coup à droite, un coup à gauche, ensuite ils disparaissent, on ne sait plus où donner de la tête.

Chaque fois qu’ils ressortent de l’eau on les entend souffler. Je plonge la caméra dans l’eau pour essayer d’avoir quelques images sous-marines, sans savoir si on allait voir quelque chose. Tout le monde s’est levé de son siège pour les apercevoir. Sourire aux lèvres, appareil photo à la main.

Le balai des dauphins, ou devrais-je plutôt dire le « spectacle », durera environ 30 minutes. Mais l’heure étant bien tardive, il faut maintenant rentrer. D’autant que nous sommes à plus de 40 km des côtes. Nous rentrons vers le port et croiserons sur le retour un thon en mode chasseur qui a fait un saut très « artistique » mais trop rapide, et trop lointain pour pouvoir le voir sur la caméra malheureusement.

Sur le chemin du retour, Michael nous amuse un peu en faisant des accélérations et des virages à vitesse plus soutenue. C’est ce qu’il propose dans le Fun Tour, une autre balade en mer, beaucoup plus courte et plus « fun » comme son nom l’indique. Dans cette balade vous pourrez profiter du superbe paysage et de sensations fortes. Les enfants rigolent, les cheveux volent, le moteur vrombit !

Nous arrivons enfin à quai. Il est plus tard que prévu, l’objectif est rempli ! Les dauphins étaient bien présents, en chair et en os. Pas en peluche ou derrière l’écran de télé ! Et ils avaient l’air content qu’on vienne leur rendre visite. J’aurais pu rester des heures avec eux, mais malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin. Il me reste à remercier notre capitaine du jour, Michael, qui est très professionnel, patient, exigent, et prend le temps de donner de nombreuses explications pour nous faire partager sa passion.

Sea Adventure
Quai Saint Pierre – Port du Brusc à Six Fours Les Plages.
Tél : +33 (0)6 83 91 42 96
Réservation et infos sur Sea-adventure.net ou par mail

Sea adventure c’est aussi :
L’escapade porquerollaise balade découverte de 3h autour de l’île sans escale, avec arrêt baignade.
Le Fun Tour, promenade à grande vitesse dans les baies de Six Fours / Sanary et l’archipel des Embiez, avec arrêt baignade.
Et d’autres prestations à découvrir en ligne.
L’escapade porquerollaise et le Fun Tour peuvent être réservés directement auprès de l’office du tourisme. (Paiement en chèques vacances acceptés).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *