Le Blé de Sainte Barbe

Selon la légende, Sainte Barbe refusa d’être mariée de force et se consacra à la religion catholique. Son père furieux, mis le feu à la tour dans laquelle il l’avait enfermée et dont elle s’échappa. Après avoir participé à des tortures destinées à la faire abjurer, il l’exécuta et mourut frappé par la foudre. C’est ainsi que la croyance chrétienne désigna Sainte Barbe comme la patronne des jeunes femmes et des pompiers (et tout autre métier lié à l’usage du feu).

Elle est célébrée le 4 décembre et l’on met à cette occasion du blé à germer dans 3 coupelles en symbole de la trinité, du renouveau et de la fertilité. Le dicton provençal dit « Quand lou blad vèn bèn tout bèn ven » (Quand le blé vient bien, tout vient bien).
Ces trois coupelles bien germées étaient ensuite disposées à table pour le gros souper. La qualité de la germination était représentative de l’année à venir : plus votre blé est vert et dru, plus votre année sera prospère !

Où se procurer le blé ?

Blé

Auprès des boulangeries, des associations de parents d’élèves, des animaleries, (grains pour les poules mais en gros conditionnements) ou de certaines jardineries…

Si vous ne trouvez pas de blé, pas de paniques des lentilles sèches feront l’affaire !

Conseils pour faire germer votre blé :

Ce 4 décembre, disposer dans des coupelles ou des bocaux préalablement nettoyés, des cotons de type cotons démaquillants. Y placer vos graines que vous recouvrirez ensuite d’autres cotons démaquillants. Versez de l’eau petit à petit dans votre coupelle jusqu’à avoir complètement imbibé vos cotons.

Surveillez toujours vos coupelles pour ne pas qu’elles sèchent ni ne soient gorgées d’eau.

N’hésitez pas à renverser vos coupelles pour vous assurer d’enlever un excédent d’eau qui pourrait faire pourrir vos grains !

Au bout de quelques jours, vous devriez voir apparaître des petites racines puis enfin les premières pousses. C’est le moment d’enlever les cotons de la couche supérieure pour voir de jolies tiges verdoyantes et bien droites s’élever de vos coupelles !

Une fois germé, que faire de mon blé ?

Lentilles germées

La tradition voulait que le blé mis à germer dans les trois coupelles soit orné de rubans pour être disposés sur la table du réveillon au moment du gros souper, puis placés dans la crèche dès la nativité.

Selon les usages anciens, les pousses doivent être entretenues jusqu’à l’épiphanie (le 6 janvier) date à laquelle on doit finalement les mettre en terre aux quatre coins du jardin (ou des champs à l’époque) pour assurer la protection des récoltes à venir.

Vous pouvez toujours procéder de la sorte, le blé étant joli et très décoratif dans une jardinière ! Petit conseil supplémentaire, profitez-en pour semer des mélanges de graines de fleurs des champs pour égayer votre balcon au printemps !

 

Enfin, pour les experts jardiniers, les médaillés d’or de la main verte ou les « supersticieux-parce-qu’on-ne-sait-jamais » … Figurez-vous qu’une tante me disait toujours qu’il était précieux d’avoir dans son entrée 7 épis de blés pour s’assurer de ne jamais manquer d’argent dans l’année !

Allez savoir … 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *